etape08
Il y avait bien plus de navigation que lors de la première semaine et pour rajouter à cela, nous avons eu deux spéciales avec du sable très mou et du fesh fesh.
J'ai donc été très sérieux tout au long de la journée afin de ménager la moto et l'homme, d'autant plus qu'ils annoncent une journée encore plus rude demain !
En fin de spéciale, j'ai aussi dû tirer mon coéquipier Olivier Pain (sur les 10 derniers km) qui a connu une panne mécanique.
Au terme de cette dure journée, je termine tout de même 41e et remonte à la 8e place de ma catégorie marathon et au 47e rang au général !

Il est l'heure de réviser le roadbook et d'aller se coucher !

Loic Minaudier


dimanche

Je profite à fond de ma journée de repos pour me reposer physiquement et bosser sur ma moto.
Très satisfait d'être arrivé au bout de cette première semaine de course malgré les nombreuses embûches que j'ai connu...
Malheureusement pour de nombreux autres pilotes, ce n'est pas le cas et j'ai une pensée toute particulière pour eux aujourd'hui!
Je suis remonté à bloc pour cette deuxième semaine mais garderai toujours de la prudence pour pouvoir finir ce Dakar!
Très fier de faire partie de cette grosse machine. Je suis véritablement comme dans un rêve.
Je tiens à remercier une nouvelle fois toutes les personnes qui m'ont permis de réaliser ce rêve et aussi tout ceux qui m'encouragent!
Bonne soirée à vous et à demain!


etape07

Malgré le fait que les organisateurs aient dû couper la deuxième portion de spéciale à cause de forts orages qui ont fait monter les rios, je n'ai, enfin, rencontré aucun problème mécanique aujourd'hui !
J'ai donc pris beaucoup de plaisir sur des pistes assez techniques et cela se traduit par une belle 40e place !
Je remonte en 51e position au général et retrouve le moral et l'envie pour entamer la deuxième semaine de ce Dakar !
Merci encore une fois à vous tous pour vos encouragements qui me vont droit au coeur !


etape06

Décidément, les cailloux sud-américains ne m'aiment pas !
Il fallait bien que pour la journée la plus longue de ce Dakar, un cailloux vienne me casser mon disque et mon étrier de frein arrière dès le kilomètre 120 !
Il a donc fallu que je joue les équilibristes tout au long de la journée entre garder une bonne vitesse de course et anticiper la prochaine difficulté pour ne pas me retrouver par dessus la moto.
Je me suis fait pas mal de frayeurs mais je m'en sors finalement assez bien au vue du nombre de pilotes assez conséquent que j'ai trouvé accidenté sur le bord des pistes.
Mais je suis tout de même sur les nerfs et j'espère que cette malchance qui me poursuit depuis quelques étapes va enfin me laisser tranquille.
Côté résultat, je termine 60e de cette étape (7h15 de course !) et pointe en 57e position au général.


Deuxième journée de cette étape Marathon !
Au programme, Jujuy - Uyuni, 642 km dont 327 de SP et surtout une pointe à 4 600 mètres d'altitude !
D'ailleurs j'ai eu beaucoup de difficultés à m'adapter à l'altitude avec de nombreux maux de têtes accompagnés de vertige et d'étourdissements... La totale quoi !
En plus de ça, avec mon résultat de la veille, je partais en 113e position!
Nous avons dû faire face à une spéciale dangereuse qui alternait portions rapides puis sinueuses et donc, avec la poussière des concurrents devant, ce ne fut pas une journée de tout repos!
En plus de cela, l'altitude altérant ma lucidité, j'ai connu quelques difficultés de navigation sur les nombreux kilomètres de hors-piste.
Autant vous dire que je suis arrivé au bivouac crevé mais plutôt content d'en avoir fini avec ce marathon, surtout que je termine 54e du jour ! En plus de cela, l'accueil des Boliviens est vraiment surprenant et très agréable !

Demain, je partirai dans un bon wagon et surtout gonflé à bloc grâce aux encouragements de mon équipe et surtout à vous et tous vos messages. Merci beaucoup !

Je vous laisse avec mon interview sur motoverte.com


© 2015-2018 Loïc Minaudier - Mentions légales  - Réalisation : STELOWEB